zicht op de werkplaatsen (1957)

1905: Jacques-Camille Stockmans commence un atelier ou seront principalement fabriqués des vis et des écrous. Le nom de la société est “Stockmans & Co” et est située à Anderlecht, 58 rue des Goujons. <photo>

1938: Son fils Louis Stockmans et son associé Michel Vanhoolandt transforment la société en sprl et au Régistre de Commerce de Bruxelles le numéro 125 leur est attribué, numéro inchangé à ce jour. Dès lors, la société portera le nom: “Ateliers de Décolletage Stockmans & Co”, en abrégé ADESCO et l’atelier est agrandi jusqu’au 52 rue des Goujons. <photo>

L’activité principale consiste en la fabrication de robinets et gicleurs de précision destinés au marché en pleine expansion de cuisinières à gaz, poêles au gaz ou au mazout. Quelques clients renommés étaient FOBRUX (Fonderies Bruxelloises), pour lequel plusiers robinets ont été conçu par ADESCO, SURDIAC, CéRAC.

1945: Avec Jacques Stockmans, la troisième génération fait son entrée et la production sera diversifiée vers d’autres domaines comme l’automobile : CHAUSSON, TUDOR, HEBBELYNCK, les meubles: BEKA, EPEDA, et autres: ARCOS, GARDY, …

1978: Ludo Stockmans représente la quatrième génération et introduit les premières machines à commande numérique: tour revolver Schaublin 125 CNC et tour de production à poupée mobile Traminer 20 de Manhurin.

1989: La société sera transformée en société anonyme avec une augmentation du capital, le nom deviendra “Ateliers Stockmans & Co”, en abrégé ADESCO. Les activités de la société SODECA, dans le même secteur, seront reprises. En même temps la société LE MATERIEL BLINDE BELGE est reprise avec comme activité la fabrication de matériel d’installation électrique sous coffrets en fonte. Cette société avait ses ateliers à Koekelberg.

1998: La fabrication de Matériel Blindé Belge sera complètement intégrée dans la maison mère Adesco et transferée vers les ateliers d’ Anderlecht.

1999: Une nouvelle acquisition fut installée: un tour de production à poupée mobile à sept axes programmables (à ce moment, le premier de ce type en Belgique). <photo>

2001: En novembre, la plus récente machine sera mise en production: un tour de production à poupée fixe avec outils tournants sur la tourelle et avec contre-broche de reprise pour finition de la pièce coté coupe. <photo>

2005: Un siècle à Cureghem!

 

 

 
nederlandse versie
version française